petit-bonhomme-7.jpg

N° 375 - ONU - GENK - 05-09-08

N° 375 - ONU - GENK - 05-09-08

PAGE 2 : TROP IS TE VEEL !

Commençons la saison par un coup de gueule adressé à l’Union belge de football ! Pour notre club, le mois de juillet a une fois de plus été catastrophique. Sans Maître Laurent Stas de Richelle, nous serions en première provinciale ! Une fois de plus nous avons dû batailler ferme pour obtenir une licence qui devait nous être octroyée sans le moindre problème. Les préjudices subis sont énormes, vous vous rendez bien compte qu’il est impossible de préparer sereinement une saison sportive en première division dans pareilles conditions. En outre, les problèmes communautaires de plus en plus fréquents vont probablement provoquer la scission d’une fédération qui a toujours prôné l’unité. Pour lutter contre un certain nombre d’aberrations ou d’injustices, une entente des clubs francophones de D1 a été créée en mai dernier et la présidence de ce front francophone a été confié à notre ami Alain Braibant.  L’Union belge qui n’est pas en mesure d’organiser des championnats de jeunes dignes de ce nom, tente d’empêcher les clubs d’inscrire leurs enfants à la ligue francophone de football en salle. Ce que nous vivons est totalement irréaliste et nous admettons de moins en moins ce non respect des bases de notre sport. Trop is te veel ! AE

 PAGE 3 : BON VENT, JOHN !

Une collaboration nécessaire, utile, efficace, conviviale et amicale, qui a débuté la saison dernière entre l’ONU et FC Débrouille, entame sa seconde année d’existence. Un joueur brésilien, le talentueux Bruno Barbosa constitue en quelque sorte le trait d’union de cette collaboration magique, puisqu’il évolue dans l’équipe fanion des deux clubs. Cette année, l’ONU et FC Débrouille  s’unissent au niveau de la promotion de leurs rencontres respectives dans des championnats de haut niveau. La montée en promotion de l’équipe de John Devriese constitue un exploit extraordinaire et d’autant plus beau que ce club symbolise l’esprit d’entreprise et de … débrouille, tout en prônant une politique de jeunes tournée vers chaque rouage de notre société, dont les plus démunis. Le club de John est un club populaire,  proche des gens, chacun y est considéré et respecté. Ne ratez surtout pas le 1er match historique en promotion.

Bon vent, John !                        AE

 

GROUPE BEMELMANS - partenaire du club depuis le début !