petit-bonhomme-7.jpg

N°387 - ONU - BERINGEN 15-05-09

JOURNAL L'UNON N°387 - ONU - BERINGEN - 15-05-09

PAGE 1 : MORT DE RAYMOND CORBAYE

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la mort inopinée de Raymond.

Nous avons commencé notre collaboration alors que le club évoluait en 2ème provinciale. Il nous a conduit en D1 ! Incontestablement c’est lui qui sportivement a hissé le club au niveau où il se trouve. Notre collaboration a duré onze ans, les souvenirs sont intenses et, vous vous en doutez l’émotion très vive.

Salut l’artiste !    

PAGE 2 : LA DERNIERE SEANCE

Mes très chers amis lecteurs du « journal jaune », le moment de nous quitter définitivement est donc arrivé. Nous avons voulu qu’il en soit ainsi, la suite de nos aventures, vous la trouverez dans le journal VLAN… Depuis septembre 1985 ce petit journal vous a été fidèle, se glissant systématiquement dans votre boîte aux lettres quelques jours avant nos rencontres à domicile. Ce parcours de «conteur» populaire a été réalisé grâce à la collaboration de mes amis et pour ce qui concerne ce petit journal, particulièrement Philippe Angilella, mon complice de la première heure. Le journal et le club furent évidemment intimement liés l’un à l’autre. Pour écrire des récits, il fallait parallèlement créer de la «matière». Cette matière, nous l’avons donc créée de nos propres mains, avec notre cœur et notre imagination. Nous avons débuté notre parcours en «division provinciale», nous vous avons amené en coupe d’Europe ! A titre personnel, je n’ai jamais souhaité que mon club soit trop impliqué dans les coulisses du sport et de la politique. C’est paradoxal, mais c’est ainsi... Nous n’avons donc que peu soigné l’image  du petit monde politique et des instances sportives avec qui nous devions quand même composer... Mes références à moi, sont celles de l’amitié, de la création, de l’indépendance. En quelque sorte nous avions créé notre bulle à nous, que j’estimais beaucoup plus conviviale et humaine. Nous avons été à deux doigts d’offrir au sport de salle ougréen de magnifiques et fonctionnelles installations, avec un club de niveau européen en sus. Les performances du club devenant significatives,  notre crédibilité s’affirmant, les médias suivaient,  le public remplissait les gradins, jusqu’où allions nous vous conduire ? Pour continuer notre aventure au hall du Centenaire, il fallait s’ouvrir vers le secteur privé, donc prévoir son accueil. Le dossier de transformation du hall du Centenaire fut proche de l’aboutissement avec à la clé un subside significatif de la région wallonne. Dois-je en vouloir à ceux qui l’ont volontairement sabordé ?

L’ensemble du sport ougréen sans exception allait pourtant profiter de cet outil merveilleux. Personnellement je n’aurai donc aucun regret, nous avons toujours œuvré sans arrières pensées à l’expansion du sport ougréen. Pour l’heure, l’histoire du petit journal jaune se termine. Je vous embrasse  toutes et tous  bien  amicalement.   AE  

PAGE 3 :           

 Un ZOOM ARRIERE, « cent » détours, reprenant notre parcours depuis le début pour le prix de 25 euros ! Il s’agit d’un récit illustré, par moment romanesque et intimiste. Ce récit sera envoyé par la poste à votre domicile dès qu’il sera achevé. Les 100 premiers exemplaires seront numérotés. Nous n’imprimerons que le nombre commandé et payé. 

En compagnie de Philippe Angilella et de ma fille Christine. Le hall du Centenaire venait d’être achevé. L’aventure allait débuter, Raymond Corbaye allait débarquer au Centenaire….

C’était nos débuts… Nous sommes en 1983, il y a 8 ans que le club est créé… Wally Claes, Fernand Sohet, René Trinco, Philippe Angilella et André Engelbert sont à la fois joueurs et membres du comité ! 

Alain Braibant va prendre le relais provisoire au niveau de la présidence. Nous lui avons communiqué le « virus » et il est « infecté ». Il est incontestablement devenu une pièce maîtresse du club. 

 PAGE 4 : LA DERNIERE PAGE, LE LIVRE SE FERME

Le journal l’Union, c’est fini, vive les nouvelles aventures qui seront contées par Alain Braibant dans le journal VLAN. Nous serons tous à ses côtés car la fin du journal l’Union ne signifie pas la fin du club et de notre parcours. L’école des jeunes restera présente sur Seraing et de nombreuses équipes onusiennes continueront à évoluer au Hall du Centenaire.

Merci à tous nos partenaires et merci à tous pour votre soutien.  Allez l’ONU !  AE.

 

 

 

 

 

        

 

GROUPE BEMELMANS - partenaire du club depuis le début !